Elisa Commeyne fait partie de l'A.C.I.P, cie de 1998 à 2000, avec les créations « Tête de gondole » et « Ode à l'ide » à Paris.
Puis elle travaille en collaboration avec des comédiens sur différents projets :
Il y a quelques années...« Male d'être», « La salle d'attente » de Laurent Cailleton avec Jeanne Cherhal et Laurence Hamery et Olivier Robert, « La marelle » d'Israel Horovitz, mise en scène par Anaïck Doumergue et Elisa Commeyne.


Elle monte la Compagnie de danse Elisa Commeyne en 2003 avec la 1ère création solo « Traces » inspiré de la bande dessinée, «Un siècle d'amour» de Dan Franck et Enki Bilal (50 minutes) au TNT (avril 2003 et janvier 2004); « Six sens bulles » création pour 6 danseuses, musique d'Antistatik (45 minutes) à Ramdam Cité des Congrès (mars 2005), au TNT (mai,juin 2005 et juin 2006). Elle crée « Elles comme modèles » en 2006 pour son école de danse. En mars 2006, elle participe au court-métrage de Sébastien Marqué, « Elisa danse...» premier volet d'un tryptique.

Clip non officiel The Knife "Na Na Na" avec Elisa Commeyne et Boris Colino. Réalisateur: Sebastien Marqué

Elle participe au projet “artefact” avec le collectif RCTC en 2007 pour le festival Scopitone: Une danseuse évolue dans un univers virtuel, un paradigme numérique, ou l'interaction de l'homme et de la machine est omniprésent. Chaque mouvement de la danseuse est capté par l'ordinateur qui en interprète un son, une image ou une vidéo en temps réel. Ces artefacts l' entraîne alors à d'autres mouvements qui entraîneront d'autres artefacts et donc d'autres mouvements....